pois

pois [ pwa ] n. m.
peis, poisXIIe; lat. pisum
1Plante (légumineuses papilionées) dont certaines variétés potagères sont cultivées pour leurs graines. Pois cultivé, pois des champs. Les pois sont des herbes à feuilles pennées, à fleurs solitaires ou en grappes, à gousses. Pois grimpants, nains. Ramer les pois. La fleur des pois.
Par ext. (1791) POIS DE SENTEUR : plante légumineuse grimpante cultivée pour ses belles fleurs très odorantes. ⇒ gesse (odorante). Des pois de senteur.
2Le fruit (gousse, cosse) de ces plantes; chacune des graines rondes, farineuses, enfermées dans cette gousse. Écosser des pois.
Pois verts, pois à écosser, ou plus cour. PETIT-POIS ou PETIT POIS [ pətipwa ] : graine verte du pois potager. Petits-pois frais, en conserve (fins, très fins, extrafins). Pois cassés : pois verts secs divisés en deux. Purée, soupe de pois cassés. Loc. Purée de pois.
Pois goulus, gourmands, pois mange-tout.
3( pois cice 1542) POIS CHICHE : plante (légumineuses) à fleurs blanches, à gousses, cultivée surtout pour ses graines; grosse graine jaunâtre, comestible, de cette plante. Pois chiches à l'orientale. Fig. Verrue. « son nez grenu, et dessus ce pois chiche » (Genevoix). Loc. fam. Avoir un pois chiche dans la tête : être stupide.
4Petit cercle, pastille (sur une étoffe). Robe, jupe, cravate à pois. « mon père apparut dans sa somptueuse robe de chambre à pois » (Sagan).
⊗ HOM. Poids, poix, pouah.

pois nom masculin (latin pisum, du grec pisos) Plante (papilionacée) cultivée pour ses graines, destinées à l'alimentation humaine ou animale, et comme fourrage. Graine de cette plante. Chacun des petits ronds de même taille et de même couleur, disposés de manière régulière sur un tissu, un papier imprimé dont ils constituent le motif. ● pois (expressions) nom masculin (latin pisum, du grec pisos) Petits pois, graine du pois potager. Pois cassés, graines, divisées en deux, de pois potagers secs décortiqués. Pois de cœur, synonyme de corinde. Pois à gratter ou pois pouilleux, gousses de mucuna, recouvertes de poils aigus qui produisent sur la peau des démangeaisons. Pois indien, nom usuel du lablab. Pois mange-tout, synonyme de mange-tout. Pois sauteur, graine d'une euphorbiacée, contenant une chenille de carpocapse qui lui fait faire de brusques mouvements. Pois de senteur, nom usuel de la gesse odorante (papilionacée), plante annuelle grimpante, très ornementale, à fleurs de couleurs variées, originaire de Sicile. ● pois (homonymes) nom masculin (latin pisum, du grec pisos) poids nom masculin poix nom féminin pouah ! interjectionpois (synonymes) nom masculin (latin pisum, du grec pisos) Pois de cœur
Synonymes :
Pois mange-tout
Synonymes :

pois
n. m.
d1./d Plante potagère (genre Pisum, papilionacées) dont les gousses et les graines fournissent un légume apprécié.
|| Plur. Pois ou, cour., petits pois: graines de cette plante.
|| Nom donné aux graines comestibles de diverses légumineuses papilionacées. Pois cajan ou d'Angol. Pois carré. Pois sabre. Pois du cap.
|| Pois chiche: plante (Cicer arietinum) voisine du pois, cultivée dans les régions méditerranéennes; graine comestible de cette plante.
d2./d Pois de senteur: plante ornementale (Lathyrus odoratus) cultivée pour ses fleurs odorantes, de couleurs variées. Syn. gesse odorante.
d3./d (Afr. subsah.) Pois de terre ou pois bambara: légumineuse cultivée dans les régions semi-arides d'Afrique, qui forme sous terre ses gousses et ses graines. Syn. voandzou.
d4./d Petit disque d'une couleur ou d'une texture différente de celle du fond, sur un tissu, un papier, etc. Foulard à pois.

⇒POIS, subst. masc.
A. — 1. BOT. Légumineuse papilionacée dicotylédone vivace ou annuelle, dont certaines variétés potagères sont cultivées pour leurs graines. Cultiver des pois; pois fourrager, potager; pois grimpants, nains, à rames; pois hâtiveaux, primeurs, précoces; fleur de pois. On faisait la partie d'aller tous cueillir des framboises dans le bois, ou couper des branches de noisetier pour ramer les pois du jardin (POURRAT, Gaspard, 1922, p.153):
1. D'autres racines telles que les ignames et les patates sont cultivées aussi, mais en quantité moindre, tandis que les poivriers, les pois, les ananas et quelques arbres fruitiers peuvent se voir dans tous les jardins, de même que les potirons à demi-sauvages.
PAGE, Dern. peuples primit., 1941, p.167.
2. HORTIC. Pois de senteur ou pois musqué. Plante grimpante dont la fleur est très odorante. Synon. gesse odorante. Il n'avait oublié ni le jardin fleuriste pour M. Müller, ni surtout le petit banc de gazon à deux places, avec le berceau de lilas, de seringat, de chèvrefeuille, de rosiers et de jasmin pour Magdeleine et pour lui, ni le petit vivier et son treillage à l'entour, ni les pois de senteur avec leurs fleurs qui ressemblent à des papillons (KARR, Sous tilleuls, 1832, p.131). Taille des pruniers, chaulage des arbres, semaille des pois de senteur (GIDE, Journal, 1916, p.549).
Au fig., fam. Fleur des pois. V. fleur B 1 b.
B. — 1. P. méton. Graine comestible, de forme ronde, enfermée dans une gousse ou cosse verte. Petits pois (synon. pois verts p.oppos. à pois secs); pois frais, à écosser; pois extra-fins, fins, moyens; petits pois à l'anglaise, à l'étuvée, au lard; boîte de petits pois; conserves de pois; soupe aux pois; manger des pois; écosser des pois. La nourriture? Eh, parbleu toujours de la soupe... à l'orge, et les dimanches la purée de pois (VERLAINE, OEuvres compl., t.4, Prisons, 1893, p.397). Marellis prit son pain, reçut comme les autres sa portion de haricots rouges et de pois secs (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p.116):
2. Petits pois à la française. Les petits pois sont, sans contredit, le meilleur de tous les légumes qui se mangent à Paris et c'est surtout leur présence qui rend le mois de juin, où ils sont dans toute leur bonté, vraiment cher aux gourmands. Ils servent d'accompagnement dans un grand nombre d'entrées, et relèvent singulièrement le prix des viandes et des volatiles qu'on fait cuire avec eux.
Gdes heures cuis. fr., Grimod de La Reynière, 1838, p.161.
Pois cassés. ,,Graines de pois verts commercialisées après avoir été cassées en deux`` (CLÉM. Alim. 1978). Purée de pois cassés.
Pois gourmands. Synon. de pois mange-tout.
Pois longs (vx). Haricots dans certaines régions (d'apr. Ac. 1798).
Rem. Dans les pois longs, les pois mange-tout et les pois gourmands, la cosse et les graines sont comestibles.
2. Locutions
a) Purée de pois. Brouillard. Par-dessus les toits se diluait un brouillard jaunâtre, véritable purée de pois qui gouttait de la suie mêlée à des emplâtres de neige tombés des fenêtres (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p.249).
b) Loc. verb. vieillies, fam.
Donner un pois pour avoir une fève. S'il me donne des pois, je lui donnerai des fèves (v. fève). ,,Je lui rendrai pois pour fève. Je lui rendrai la pareille`` (Ac. 1798-1935).
Manger des pois chauds. ,,Être embarrassé pour répondre`` (Lar. 20e).
Souffler des pois. ,,Expirer par petits coups avec un bruit répété des lèvres`` (REY-CHANTR. Expr. 1979).
Vendre à qqn des petits pois qui ne veulent pas cuire. Faire un tour à quelqu'un (d'apr. BESCH. 1845). «Vous ai-je vendu des pois qui ne voulaient pas cuire?» Expression proverbiale signifiant: «Que me reprochez-vous? Que vous ai-je fait?» (FRANCE 1907).
3. P. anal.
a) Petit rond sur une étoffe, d'une couleur différente de celle du fond. Sa robe de mousseline blanche recouverte d'une tunique transparente semée de pois verts (A. FRANCE, Vie fleur, 1922, p.384):
3. Leurs noirs, ces noirs profonds, ces noirs absolus qu'ils y mêlent presque toujours, par les raies ou les pois des étoffes, par les coiffures étagées, par les arabesques grasses des puissants idéogrammes, leurs noirs sont l'accompagnement sourd sur qui les mélodies violentes hurlent le drame et s'apaisent et retentissent pour mourir.
FAURE, Hist. art, 1912, p.222.
Loc. À pois + adj. Décoré de pois diversement disposés. Quelqu'un a connu ce Froehner humble, pauvre, misérable joueur de piano, comme tous les Allemands, dans sa mansarde. Il le revoit avec une cravate à pois roses (GONCOURT, Journal, 1868, p.434). Il noue, sous son menton creusé d'une fossette, une lavallière bleue marine à pois blancs (DUHAMEL, Cécile, 1938, p.69).
b) Verrue. L'abbé de Pernon, un doux et excellent homme, sécularisé dans toute sa personne, toujours vêtu d'un habit gris clair et la figure couverte de gros pois chiches (SAND, Hist. vie, t.2, 1855, p.323).
c) MÉD., vx. Pois à cautère. ,,Boules d'iris que l'on met dans les cautères pour en entretenir la suppuration`` (DG). Lorsque l'escarre a été éliminée, on pose un pois dans l'ulcère, et le cautère est établi (NÉLATON, Pathol. chir., t.1, 1844, p.43).
d) PYROTECHNIE. Pois fulminant.
Prononc. et Orth.:[], [-a-]. Homon. poids, poix, pouah! LITTRÉ, DG, BARBEAU-RODHE 1930 []; Pt ROB. [a], []; WARN. 1968 [], [a]; Lar. Lang. fr. [a]. MARTINET-WALTER 1973 11/17 [], 6/17 [a]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. I. A. 1. Ca 1160 «fruit d'une plante légumineuse enfermé dans une cosse verte» exprime dans les deux exemples suiv. une valeur minimale: un peis pesant (Eneas, 4434 ds T.-L.); 1160-74 ne ... vaillant un pois (WACE, Rou, éd. A. J. Holden, II, 4145), cf. F. MÖHREN, Renforcement affectif de la négation, 1980, p.197; 1197 (HÉLINANT, Vers de la mort, L, 12 ds T.-L.: De si chier morsel n'ai je cure, Mieuz aim mes pois et ma poree); ca 1200 pois au lart (Aliscans, éd. E. Wienbeck, W. Hartnacke et P. Rasch, 7895, leçon des mss a [anno 1225] et C [XIIIes.]); spéc. a) 1538 pois cices (EST., s.v. cicer, v. aussi chiche2); b) 1552 pois gris, v. infra; c) 1600 petits pois (OLIVIER DE SERRES, Theatre d'Agriculture, Paris, Jamet Métayer, p.467); d) pois verts [1611 fig. faire manger des pois verts au veau «mystifier» (COTGR.)] 1621 poids vers en gousse (CÉSAR OUDIN, Tesoro de las dos lenguas francesa y espanola, Paris, P. Bilaine, non folioté, s.v. gasapos); e) 1694 pois goulus (Ac.); f) 1869 pois cassés (LITTRÉ); 2. fig. a) 1552 avalleur de poys gris «goinfre» (RABELAIS, Quart livre, XXIX, éd. R. Marichal, p.139, 14); b) 1640 si vous me donnez des pois, je vous donneray des fèves «je vous rendrai la pareille» (OUDIN Curiositez); 1718 il donne un pois pour une fève «il donne peu pour avoir beaucoup» (Ac.); c) 1679 manger des pois chauds (SÉVIGNÉ, 6 oct. ds Lettres, éd. E. Gérard-Gailly, t.2, p.466: ,,il mange des pois chauds`` comme dit M. de La Rochefoucauld quand quelqu'un ne sait que répondre); d) 1690 souffler les pois (en parlant d'une personne endormie) (FUR., s.v. souffler); e) av. 1741 être la fleur des pois (SAINT-SIMON, Mém., éd. G. Truc, t.2, p.388). B. 1549 désigne la plante ramer des pois (EST.); 1579 faire la culbute sur les pois verdz expr. libre (LARIVEY, Escolliers, IV, 3 ds HUG.). II. P. anal. de forme 1. 1811 pois d'orange «petite boule d'iris ou d'orangette mise dans un cautère pour entretenir la suppuration`` (Affiches, annonces, avis divers, 22 nov., p.16 ds BRUNOT t.9, p.1216); 2. 1833 indienne semée de pois rouges (BALZAC, Méd. camp., p.32); 1837 à pois (d'une robe) (R. théâtre, XI, p.137 ds QUEM. DDL t.20). Du lat. pisum «pois», ANDRÉ Bot., p.253. Fréq. abs. littér.:514. Fréq. rel. littér.:XIXes.: a) 782, b) 762; XXes.: a) 728, b) 672. Bbg. LEVY (R.). Two studies based on the Fr. terms for pea and for cucumber. Z. rom. Philol. 1950, t.66, pp.362-369. — QUEM. DDL t.2, 9, 14, 16, 19. — THOMAS (A.). Nouv. Essais 1904, p.363.

pois [pwa; pwɑ] n. m.
ÉTYM. V. 1155; du lat. pisum.
1 Plante dicotylédone (Légumineuses, Papilionacées) scientifiquement appelée pisum, vivace ou annuelle, et dont certaines variétés potagères sont cultivées pour leurs graines (cf. le sens 2.). || Pois cultivé (pisum sativum), pois des champs, pois gris, pois fourrager ou pisaille (pisum arvense). || Les pois sont des herbes à feuilles pennées, à fleurs solitaires ou en grappes, à gousses. || Pois grimpants (à rames), nains. || Pois à grains ronds, à grains ridés. || Ramer des pois. || Pois précoces, hâtiveaux.
Par ext. || Pois chabot, pois cornu, pois jarosse (gesse chiche).(1791). || Pois de senteur (cultivé pour ses fleurs). Gesse.
2 (V. 1155). Le fruit (gousse, cosse) des plantes appelées pois (1.); chacune des graines rondes, farineuses, enfermées dans cette gousse.Pois verts (→ Assiette, cit. 20), pois à écosser.
tableau Noms de légumes.
tableau Noms de fruits.
(XVIe, O. de Serres). || Petits pois (ou petit-pois) : pois verts. || Petits-pois frais, de conserve (dits moyens, fins, très fins…, selon leur taille). || Le premier plat de petits-pois. Primeur (→ Financier, cit. 7). || Veau aux petits pois. || Petits pois d'une jardinière.
1 Je m'arrêtais à voir sur la table, où la fille de cuisine venait de les écosser, les petits pois alignés et nombrés comme des billes vertes dans un jeu (…)
Proust, Du côté de chez Swann, Pl., t. I, p. 121. Cf. un passage analogue in Jean Santeuil, p. 337 (Pl.).
2 (…) des petits pois, qui étaient naturellement de conserve, mais qui avaient bon goût (…)
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, X, p. 78.
Pois cassés : pois secs divisés en deux, qui se mangent en purée.Pois goulus, pois gourmands, pois mange-tout.Pois de première qualité.Fig. La fleur des pois.
Écosser des pois : enlever les graines de leurs cosses.Pois véreux, attaqués par les charançons ( Cosson).
(1718). Loc. fig. Donner, rendre un pois pour une fève. || Se trouver « à propos comme lard en pois » (Rabelais, III, 41). — ☑ Vx. Manger des pois chauds : être très embarrassé pour s'expliquer. — ☑ Vx. (1593, in D. D. L.). Aller comme pois en pot : filer à toute allure.
(1893). Régional. || Pois long : haricot.
Par compar. || De la taille, de la grosseur d'un pois. || Gros comme un pois.
3 (Pois cice, 1542). || Pois chiche. a Plante dicotylédone (Légumineuses) du genre Cicer, à fleurs blanches, à feuilles souvent terminées par un filet, une vrille, et dont les gousses contiennent deux graines (cf. le sens b).
b Par ext. || Pois chiche : la graine jaunâtre, plus grosse que les pois verts, du Cicer (→ ci-dessus, a).Fig. Verrue.
3 (…) son nez grenu, et dessus ce pois chiche qu'il agace de l'ongle en parlant.
M. Genevoix, Forêt voisine, XI.
4 (1837 in D. D. L.). Par anal. Petit cercle, pastille (sur une étoffe). || Robe, jupe, cravate à pois. || Caraco (cit. 1) à pois blancs.
4 (…) mon père apparut dans sa somptueuse robe de chambre à pois.
F. Sagan, Bonjour tristesse, I, III.
5 (1652). Vx. || Pois anglais. Haricot.
6 En franç. d'Afrique. || Pois de terre : plante légumineuse à graine souterraine, qui se cultive souvent en assolement avec le mil.Graine de cette plante, qui se consomme bouillie ou grillée (d'après I. F. A.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • pois — POIS. s. m. Espece de legume qui vient dans une gousse, dans une cosse, & qui est de figure ronde. Pois verds. Petits pois. pois goulus. pois en cosse. une purée aux pois verds. une échignée aux pois. escosser des pois. pois ramez. pois escossez …   Dictionnaire de l'Académie française

  • pois — conj. 1. Por conseguinte, portanto, logo. 2. Então, nesse caso. 3. No entanto, mas. 4. Visto que, porquanto, pois que, porque. • adv. 5. Pois sim, pois claro, por certo, pois não. (Emprega se também como partícula expletiva: Pois hei de sair com… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • POIS — (англ. postorgasmic illness syndrome)  синдром посторгазмического недомогания или синдром посторгазмической болезненности  состояние плохого самочувствия вскоре после оргазма (от секса, мастурбации, поллюции; или просто при половом …   Википедия

  • pois — pois; pois·er; pois·son; av·oir·du·pois; mire·pois; …   English syllables

  • pois — s.m.inv. ES fr. {{wmetafile0}} ciascuno dei dischetti, di colore diverso da quello del fondo, stampati con disegno geometrico su una stoffa {{line}} {{/line}} DATA: 1905. ETIMO: fr. pois propr. pisello . POLIREMATICHE: a pois: loc.agg.inv. CO …   Dizionario italiano

  • pois — / pwa/ s.m., fr. [propr. pisello , dal lat. pĭsum ]. [piccolo elemento decorativo tondo o tondeggiante, usato spec. nei tessuti] ▶◀ pallino, puntino. ▲ Locuz. prep.: a pois ▶◀ a pallini …   Enciclopedia Italiana

  • pois — /fr. pwa/ [vc. fr., letteralmente «pisello»] s. m. inv. pallino …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • Pois — Pour les articles homonymes, voir Pois (homonymie). Pois …   Wikipédia en Français

  • pois — (poî ; l s se lie : un poî z à cautère) s. m. 1°   Légume de forme ronde (pisum sativum, L.) •   . Le chapitre des pois dure toujours ; l impatience d en manger, le plaisir d en avoir mangé et la joie d en manger encore sont les trois points que… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • POIS — s. m. Légume qui vient dans une gousse, dans une cosse, et qui est ordinairement de figure ronde. Pois verts. Petits pois. Pois en cosse. Une purée aux pois verts. Écosser des pois. Pois écossés. Pois au lard. Une terre semée en pois. Pois gris.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.